vêtement traditionnel chinois

Vêtements traditionnels chinois

Les vêtements traditionnels chinois sont fascinants en raison de leur rôle important dans la culture chinoise.  Aujourd’hui, les costumes traditionnels se portent généralement qu’à l’occasion de fêtes traditionnelles, et  surprennent encore les curieux.

Le HANFU

HANFU

Le han Fu est le plus ancien costume traditionnel chinois. Pendant la dynastie Han, le han Fu était populaire dans tout le pays. Ce type de vêtements a subi différents changements au cours des dynasties après les Han. Comme notamment des jupes à la poitrine.

En plus d’être très populaire en Chine, le han Fu a également inspiré de nombreux  autres pays asiatiques. Par exemple, le kimono japonais ou encore le hanbok coréen s’inspirent des costumes traditionnels chinois.

Le han Fu revient désormais à la mode, notamment pour les femmes. Il existe aujourd’hui de nombreuses variantes toutes plus belles les unes que les autres !

Actuellement, le han Fu le plus populaire est une grande robe assez large ou une tunique avec une grande jupe. Il peut être en coton, en satin ou en soie. Cette robe est parfois brodée, très folklorique. Par exemple, on peut trouver des motifs de fleurs chinoises, de paon, de dragon et même de phénix.
L’une des caractéristiques les plus célèbres des han Fu est le col croisé avec un rabat en tissu sur le côté droit. Habillement, il se caractérise par une ceinture autour de la taille, donnant aux gens une allure naturelle.

Vêtements traditionnels chinois - QIPAO

Le Cheongsam, également connu sous le nom de Qipao, est le vêtement porté par les femmes Mandchoues durant la dynastie Qing.

Ce sont, sans aucun doute, les vêtements pour femmes chinoises les plus célèbres au monde. Fondamentalement, un Qipao est un vêtement très ample qui peut cacher la forme du corps d’une femme.

Ils sont toujours très populaires aujourd’hui, ils ont évolué pour s’adapter aux codes vestimentaires occidentaux. Et se placent donc comme l’un des vêtements chinois les plus populaires parmi les Occidentaux, qui la trouvent sexy et élégante.

Cette robe chinoise, saillante à un col Mao, est généralement droite, avec une taille serrée et des manches courtes. Le col se ferme par des boutons et la robe est généralement fendue des deux côtés.

Le Qipao est généralement fait de soie, mais parfois il est aussi fait de coton ou de lin.

Qipao
Qipao2

Aujourd’hui, différentes déclinaisons de cette robe chinoise existent. En effet, en robe longue ou courte, avec ou sans motif, en coton ou en soie, manches courtes, longues ou sans manches … Le choix est vaste.

 Très vite, cette robe traditionnelle chinoise est devenue un symbole du luxe moderne pour les femmes chinoises. Au fil des décennies, le Qipao est  plus abordable et donc accessible à tous.

Cette robe est très populaire car tout le monde peut la porter assez facilement quel que soit son âge. Le Cheongsam est le plus souvent utilisé comme robe de soirée. Cependant, il est tout à fait possible de le porter au quotidien. Il est également utilisé comme uniforme pour les restaurants, les hôtels ou les compagnies aériennes.

Vêtements traditionnels chinois- TANG ZHUANG

Également connu sous le nom de costume Tang. Le nom Tang Zhuang vient des Chinois d’Outre-mer.

En fait, le costume traditionnel Tang date du début des années 1900 et est une combinaison d’éléments de manteau mandchou et de manteau occidental.

En 1929, le gouvernement a mis en place un système d’uniforme. C’est à ce moment que le costume Tang devient l’un des costumes nationaux officiels pour les hommes. Depuis lors, beaucoup de gens pensent que le Tang est l’un des costumes traditionnels chinois les plus typiques.

TANG ZHUANG
TANG ZHUANG2

Même aujourd’hui, ces costumes sont encore largement utilisés dans les films populaires de Kung Fu et les films d’action. Ce qui renforce la croyance que le vêtement est très ancien. 

Bien qu’il s’agisse principalement de vêtement pour hommes, les femmes portent parfois des costumes Tang. Cette veste est généralement à manches longues, cependant  il existe des variantes.

Dans ce vêtement traditionnel on retrouve quatre caractéristiques principales : le col mao, le nœud chinois, la matière et enfin les épaulettes. On trouve aussi parfois de très belles broderies sur les vêtements.

Notre Institut propose des cours de chinois éligibles au CPF, découvrez toutes les modalités sur notre site internet. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter par téléphone au 04 72 34 63 53 ou par mail contact@lyonchine.com